Le Pollen cru pour mieux aborder la saison hivernale

Le pollen est un aliment surdoué, riche en protéines et en acides aminés, il est particulièrement intéressant de l’introduire dans son alimentation à l’approche de l’hiver. Riche en micronutriments, en vitamines, il possède tous les minéraux présents dans notre corps.

Le Pollen est la semence mâle des fleurs. Les fleurs sont fécondées par les grains de pollen. Les abeilles le récoltent  pour leur consommation car elles en ont besoin dans la ruche, le pollen est donc la nourriture des abeilles. A chacun de ses vols, l’abeille ramène le pollen dans sa ruche.

Voici quelques unes de ses actions

Renforce le système immunitaire, stimule et tonifie, combat l’anémie, protège les voies respiratoires, re-minéralise, améliore la digestion et la flore intestinale, favorise l’activité cérébrale et la mémoire, aide en cas  chutes de cheveux…

Pourquoi privilégier la forme crue :

Le pollen sec se trouve facilement sur les étalages. Il est chauffé à 38-40°C. La plupart de ses propriétés et substances sont détruites par le chauffage car elles ne résistent pas à ces températures. Cru, il est vivant, très complet.

Comment trouver du pollen cru ?

Le pollen cru, quand à lui, est immédiatement congelé après sa récolte. Il se nomme également pollen frais, on le trouve dans les congélateurs des magasins bio et il faudra ensuite le conserver chez soi au congélateur entre -15 et -18°C. Il est possible de le conserver au réfrigérateur et dans ce cas le conserver dans son emballage original pour une durée d’une semaine maximum, 3 à 4 jours une fois ouvert. Comme pour les miels, il existe différentes variétés, mille fleurs, Châtaigner, Ciste, Bruyère … Vous pourrez le choisir selon votre objectif.

Sa consommation : Il peut se consommer dans de l’eau, dans un jus naturel, une infusion miellée, une compote de fruits… ou tout aliment selon vos goûts. N’hésitez pas à associer miel et pollen, leurs actions se renforceront et c’est particulièrement intéressant pour la prévention des maux de l’hiver et pour le soutien du système immunitaire. Pour les adultes, 1 cuillère à soupe bombée au lever, 1 cuillère à café pour les enfants. Faire une cure pendant 2 mois sera profitable en cette période hivernale. Vous pouvez également le consommer tout au long de l’année ou effectuer une cure 2 fois par an. Il sera plus efficace si vous le consommez la matin à jeun, mais peut être consommé à tout autre moment de la journée. Le pollen a un goût particulier mais vous vous y habituerez très vite et les bienfaits apportés l’emporteront rapidement. Les ampoules ne sont pas conseillées car les traitements subis lui font perdre ses qualités naturelles et son efficacité.

Concernant les contre-indications :

Il n’y en a pas ni pour les enfants ni pour les femmes enceintes. Quant aux personnes allergiques au pollen, elles peuvent se désensibiliser en consommant du pollen …

Dominique Lefebvre, Naturopathe formée à ISUPNAT                                                                                                                  domlefebvre@free.fr                    

Les derniers articles du Bloc-Notes Naturopathie

Le renouveau du Printemps

Le printemps que nous attendons souvent avec impatience est marqué par le retour de la lumière, la nature qui renaît , les bourgeons, floraisons, oiseaux

Lire la suite »

La naturopathie et l’épigénétique

La naturopathie et l’épigénétique sont intimement liés. L’épigénétique se consacre à l’étude de l’environnement cellulaire et à son impact sur l’expression génétique. Il est aujourd’hui

Lire la suite »
Partager cet article ?

Allez plus, découvrez nos articles relatifs