Vous venez de faire une prise de sang, histoire de contrôler que tout va bien et, là, surprise : votre médecin vous annonce que vous avez trop de cholestérol, que vous ne pouvez pas continuer comme cela, sauf à risquer un infarctus, que la faute en revient à votre alimentation sans doute désordonnée. Au mieux vous repartirez avec des consignes strictes en manière alimentaire, au pire, avec une médication à vie.

Revenons d’abord sur ce qu’est le cholestérol et sur ses fonctions. Le cholestérol est un lipide, indispensable à l’organisme. Il permet la stabilisation des membranes cellulaires, joue un rôle dans la synthèse de la vitamine D nécessaire à l’absorption du calcium, entre dans la composition des sels biliaires assurant la digestion des graisses, est un précurseur des hormones sexuelles et des hormones du stress. Sans cholestérol, pas de vie !

Mais si son taux augmente trop, notamment celui de mauvais cholestérol (qui correspond au cholestérol circulant des organes vers le foie pour y être dégradé), alors oui il faut agir pour éviter qu’il ne contribue à aggraver des problématiques cardio-vasculaires !

Le cholestérol étant apporté pour ¼ par l’alimentation, une réforme alimentaire apportera indéniablement un mieux : il s’agira de supprimer la viande rouge, les produits laitiers, les aliments sucrés et industriels, de privilégier les céréales compètes, les fruits et légumes, les petits poissons gras, les huiles riches en oméga 3 (colza, lin, noix).

Mais les ¾ restants étant fabriqués par le foie, qui se charge également de sa dégradation, il est urgent de s’occuper de cet organe si important : le mettre au repos avec une limitation des stress et une alimentation la moins toxique possible puisque le foie est l’organe de détoxification de l’organisme. Forcer les déchets à s’évacuer par d’autres issues, notamment par la peau grâce à des séances de sauna ou à la pratique d’un sport d’endurance. Lui apporter de la chaleur avec une bouillote. L’aider à se régénérer avec des plantes telles que le chardon marie, le desmodium ou le chrysanthellum americanum.

Alors si vous avez du cholestérol, prenez une bonne résolution en cette rentrée : chouchoutez votre foie !

Lucile Chevallard, Naturopathe formée à Isupnat

lucile.chevallard@gmail.com

Photo : illustration : svetazi 

Partager cet article :
Facebook
WhatsApp
Email
Twitter

Dormir, à quoi ça sert ?

Au cours de toute notre vie, que l’on soit petit ou gros dormeur, on aura passé près d’un tiers de notre temps à dormir. C’est considérable et certains pensent que c’est du temps perdu. Pourtant, la nature étant bien faite, le sommeil a sûrement une utilité. Alors, à quoi ça sert de dormir ?

Lire la suite »

Dormir, comment ça marche ?

Quoi de plus naturel que de dormir. Et pourtant, le sommeil est un processus complexe qui a fait et fait encore, l’objet de maintes recherches. Il existe même une journée internationale du sommeil. Bien qu’il reste encore beaucoup à découvrir, on sait à peu près expliquer de quelle manière cela fonctionne. Alors, comment ça marche ?

Lire la suite »
Naturo Douceur hiver 2024

Naturo Douceurs, nouveau numéro hiver 2024 du magazine d’ISUPNAT

Découvrez le nouveau numéro de Naturo Douceur, le magazine d’ISUPNAT dédié à la naturopathie ! Au sommaire 👉 Témoignages de trois Anciens d’ISUPNAT : que sont-ils devenus ?👉 Le billet contemplatif de Alice Kriekoukis👉 Le dossier du moment : L’épigénétique, la science qui nous rend maître de notre santé, par Camille Anger👉

Lire la suite »