L’eau représente près de 70% du poids de votre corps et facilite les échanges entre vos cellules qui s’y baignent, travaillent et produisent des déchets en continu. Pour cela, elles ont besoin de nutriments et surtout d’eau, leur seul moyen de transport.

Lorsque la cellule est appauvrie en eau : on parle de déshydratation ! Quand vous ne buvez pas suffisamment, votre cerveau manque d’eau, vos reins cessent de fonctionner correctement (ce qui peut provoquer une insuffisance rénale), votre flore se modifie, vous pouvez rencontrer des problèmes d’estomac (inflammation, ulcère gastrique) etc. Et par conséquent, à une échelle plus petite, vos cellules vieillissent et meurent plus vite !

Le risque de déshydratation est d’autant plus élevé en cas de fièvre, vomissements, diarrhées, sudation, forte chaleur, repas copieux mais aussi en cas d’excès de café, thé, sodas, sucre et sel qui sont diurétiques.

D’où l’importance d’une bonne hydratation permettant le transport des aliments et nutriments dans vos tissus, l’élimination de vos déchets hors de votre organisme sous forme d’urine, de selles, de transpiration ou encore de vapeur d’eau par l’expiration.

Pensez à vous hydrater suffisamment en journée et veillez à la qualité de l’eau que vous buvez.

Si l’eau du robinet est considérée comme potable parce qu’elle respecte les normes en vigueur…, elle peut contenir de nombreuses substances à éviter : chlore, cuivre, nitrates, sels d’aluminium, plomb, fibres d’amiante. Si l’eau minérale est riche en sels minéraux, on ne peut la boire en permanence : elle surcharge les reins et empêche le corps de se nettoyer. Il est donc préférable de la consommer occasionnellement ou dans le cadre d’une cure et pour une durée limitée.

Ainsi l’eau de source, peu minéralisée, c’est-à-dire avec un faible taux de résidus à secs (Montroucous, Volcania, eau de source de montagne, Montcalm, Rosée de la reine) est nettement préférable.  Elle permet à l’organisme de mieux éliminer et peut être bue tous les jours.

En ce qui concerne l’hydratation externe de votre peau : vous pouvez appliquer de l’huile de noyau d’abricot.

Donc si vous ne pensez pas à vous hydrater, pensez au moins à le faire pour vos cellules 😉

Jessica MARTINEZ, Naturopathe, formée à ISUPNAT

acteurdevotresante@gmail.com

acteurdevotresante.fr
Partager cet article :
Facebook
WhatsApp
Email
Twitter

Dormir, à quoi ça sert ?

Au cours de toute notre vie, que l’on soit petit ou gros dormeur, on aura passé près d’un tiers de notre temps à dormir. C’est considérable et certains pensent que c’est du temps perdu. Pourtant, la nature étant bien faite, le sommeil a sûrement une utilité. Alors, à quoi ça sert de dormir ?

Lire plus »

Dormir, comment ça marche ?

Quoi de plus naturel que de dormir. Et pourtant, le sommeil est un processus complexe qui a fait et fait encore, l’objet de maintes recherches. Il existe même une journée internationale du sommeil. Bien qu’il reste encore beaucoup à découvrir, on sait à peu près expliquer de quelle manière cela fonctionne. Alors, comment ça marche ?

Lire plus »
Naturo Douceur hiver 2024

Naturo Douceurs, nouveau numéro hiver 2024 du magazine d’ISUPNAT

Découvrez le nouveau numéro de Naturo Douceur, le magazine d’ISUPNAT dédié à la naturopathie ! Au sommaire 👉 Témoignages de trois Anciens d’ISUPNAT : que sont-ils devenus ?👉 Le billet contemplatif de Alice Kriekoukis👉 Le dossier du moment : L’épigénétique, la science qui nous rend maître de notre santé, par Camille Anger👉

Lire plus »
#covid19
ISUPNAT s'est adaptée à la situation présente en assurant toutes ses formations, ses présentations de cursus et conférences, à distance dans de bonnes conditions grâce à la technologie Zoom.