Enveloppements, cataplasmes, compresses : ces remèdes oubliés

Les enveloppements existent depuis des millénaires. Mis de côté avec les progrès de la médecine conventionnelle, ils restent cependant un moyen efficace de s’occuper des petits maux quotidiens. L’expérience empirique de leur utilisation témoigne de l’apaisement des douleurs.

De quoi s’agit-il ?

La méthode consiste à envelopper un  composé formé d’une compresse imbibée d’eau, d’huiles végétales, d’huiles essentielles, de plantes écrasées, d’argile ou d’aliments (comme le fromage blanc, le chou, les pommes de terre cuites, les oignons etc.) dans un linge que l’on pose sur la zone en souffrance. Les principes actifs des ingrédients agissent lentement à travers la peau.

Appliqué froid : il revigore le métabolisme et la circulation ; tiède ou chaud : il détend et favorise la circulation sanguine.

Quelles sont les différences entre enveloppement, compresse et cataplasme ?

Enveloppement : envelopper une grande partie du corps d’un linge pour maintenir une préparation (ex. thorax, mollets)

Compresse : tissu fin humidifié d’une préparation que l’on pose sur une petite partie du corps (ex. partie du dos, ventre, cou, paupière)

Cataplasme : compresse de plantes écrasées, de pâte avec des graines, ou d’argile, puis entourée de linge et appliquée sur le corps

Pour qui ?

Tout le monde peut recevoir ces remèdes. Ils sont toutefois particulièrement appréciés des enfants, et des personnes âgées pour le temps et le soin apportés lors de leur pose. Ils procurent un sentiment de sécurité et d’affection.

Dans quels cas les utiliser ?

Maux de gorge, début de rhume, toux, otite, sinus encombrés, fièvre, maux de ventre, douleurs menstruelles, contusions, tensions et douleurs articulaires, douleurs dorsales (lumbago, sciatique), crampes, agitation et troubles du sommeil, difficulté d’endormissement etc.

Ces remèdes sont peu coûteux : les ingrédients et le matériel se trouvent déjà souvent dans nos placards.

De plus, la synergie de substances végétales ainsi que du soin, de l’attention portée et du toucher, apporte apaisement et douceur. Alors pourquoi s’en priver ?

Catherine Manikham Naturopathe, certifiée ISUPNAT et FENA

cath.manikham@gmail.com

07.69.74.28.88

Le renouveau du Printemps

Le printemps que nous attendons souvent avec impatience est marqué par le retour de la lumière, la nature qui renaît , les bourgeons, floraisons, oiseaux

Lire la suite »

La naturopathie et l’épigénétique

La naturopathie et l’épigénétique sont intimement liés. L’épigénétique se consacre à l’étude de l’environnement cellulaire et à son impact sur l’expression génétique. Il est aujourd’hui

Lire la suite »
Partager cet article ?

Allez plus, découvrez nos articles relatifs