Sophrologie et naturopathie, un duo efficace pour plus de vitalité et de sérénité au quotidien

Toutes les ressources  indispensables à notre bien-être et à notre vitalité sont en nous !  Naturopathie et sophrologie se complètent efficacement pour révéler ces capacités de façon naturelle, et abordent toutes les deux l’individu dans sa globalité. Conjuguer les deux est un excellent moyen d’accéder à nos ressources personnelles et à nos capacités d’auto-guérison.      

Que signifie le terme sophrologie ?

L’origine étymologique de la sophrologie se décompose en 3 mots :

– «sôs» qui signifie harmonie, équilibre

– «phren» qui signifie esprit, conscience

– «logos» qui signifie science, étude

Une traduction littérale pourrait être l’étude de l’harmonisation de la conscience.

C’est un outil très intéressant pour toute personne désireuse de retrouver un mieux-être dans son quotidien ou souhaitant améliorer ses capacités physiques ou mentales.

                                     

Complémentarité de la sophrologie et de la naturopathie

La pratique de la sophrologie peut s’intégrer dans une cure de naturopathie ; elle contribue à l’harmonisation du corps et de l’esprit, et permet un accompagnement psycho-émotionnel. Pour cela, la sophrologie utilise plusieurs outils : la respiration, la visualisation d’images mentales positives, des contractions et décontractions musculaires ou  des relaxations dynamiques et statiques.

                                                                                   

Sa pratique régulière  permet une détente du corps et de l’esprit, un état d’apaisement permettant de développer une conscience plus positive et sereine face aux problèmes de santé et à la vie en général.

Elle permet de gérer stress, anxiété, douleurs comme troubles du sommeil en favorisant un état de bien-être physique et psychologique.

Naturopathe et sophrologue aident l’organisme à maintenir son équilibre, à stimuler ses capacités de se soigner soi-même par l’utilisation de moyens naturels en proposant des clés qui pourront être réutilisées en totale autonomie.

La technique

La pratique de la sophrologie est non tactile. Elle alterne des temps d’exercice et des temps au cours desquels la personne va verbaliser ses ressentis.

Elle s’articule en deux parties distinctes :

La relaxation dynamique

Celle-ci se pratique en mouvement, raison pour laquelle on la dit «dynamique». Il s’agit d’un enchaînement d’exercices inspirés du yoga qui associe la respiration contrôlée et la contraction musculaire afin d’assurer une détente physique et psychique.

La sophronisation                                                        

Il s’agit d’un processus permettant l’atteinte de la modification des niveaux de conscience pour arriver vers le niveau sophroliminal. Cela signifie que la personne se  trouve en situation d’hypovigilance, ce qui lui qui permettra un lâcher prise du corps et un relâchement musculaire. Elle s’appuie sur la suggestion mentale.

                                                                                                  

N’hésitons pas à allier la sophrologie à la naturopathie pour recharger notre force vitale et favoriser un retour à un meilleur équilibre !

Dominique Lefebvre, Naturopathe formée à ISUPNAT                                                                                                             

domlefebvre@free.fr

Partager cet article ?
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Allez plus, découvrez nos articles relatifs