Seniors, prenez soin de vous

Des signes de vieillissement apparaissent souvent avec l’âge : diminution des réponses immunitaires, problèmes ostéo-musculaires, urinaires, cardio-vasculaires ou respiratoires…Tous ces troubles ne sont pas des fatalités. Il est important d’agir en prévention et de prendre soin, le plus tôt possible, de son corps pour que le vieillissement apparaisse le plus tardivement possible.

Senior, on sera encore plus attentif à son hygiène de vie pour compenser le ralentissement des métabolismes de l’organisme.

Abordons dans les lignes qui suivent quelques pistes et commençons par l’alimentation.

Avec l’âge, le goût et l’odorat ont tendance à baisser et on a parfois tendance à moins – ou mal – manger. Et pourtant, bien s’alimenter et boire correctement pour éviter la déshydratation sont primordiaux. Les aliments doivent rester simples, non industrialisés, faciles à digérer. On réduit la consommation de sucres à fort indice glycémique (gâteaux, soda, confiseries…), de sel (qui peut augmenter la pression artérielle), de graisses saturées (charcuterie, crème…) et on privilégie, à contrario, des aliments riches en oméga 3 et en fibres, des sucres à faible indice glycémique, des protéines de qualité essentielles pour les muscles. Le régime méditerranéen peut aider dans la recherche d’une alimentation saine.

En vieillissant, les radicaux libres responsables de l’oxydation et du vieillissement des cellules sont souvent plus nombreux que les anti-oxydants (qui piègent les radicaux libres). Ce déséquilibre est appelé « stress oxydatif ». Pour lutter contre, les légumes et fruits riches en anti-oxydants (de préférence crus ou cuits à basse température pour éviter la déperdition de vitamines) sont les bienvenus, tout comme la co-enzyme Q10, également puissant antioxydant. Diminuant avec l’âge, elle est pourtant essentielle pour un bon fonctionnement de l’organisme. Elle est par exemple nécessaire pour fournir lénergie aux cellules. Elle peut être fabriquée par le corps à partir de certains aliments : viande de porc, bœuf ou poulet, poissons gras (sardine, maquereau, truite), huile de colza ou soja, cacahuète ou pistache…

Entretenir sa mémoire et garder des activités intellectuelles sont aussi importants pour améliorer les connexions entre neurones et créer de nouvelles cellules nerveuses.

Lire, apprendre une langue ou une danse, puzzles, mots croisés, sudokus, sont autant de solutions qui permettront de faire travailler son cerveau.

On terminera cet article en parlant de l’activité physique, essentielle pour favoriser le travail des articulations, maintenir une certaine souplesse, améliorer la circulation sanguine, les fonctions d’élimination ou réduire la prise de poids. Des activités douces non traumatisantes pour le corps seront choisies en fonction des goûts et des possibilités : natation, aquagym, vélo, yoga ou tout simplement marche quotidienne… Autre avantage de l’exercice physique : favoriser un sommeil de qualité – si souvent absent chez les personnes âgées.

Pour bien vieillir, appliquons au plus tôt ces quelques principes naturopathiques : prenons soin de nous, respectons notre corps en lui apportant ce dont il a besoin sans l’encrasser, restons actif et ayons des projets !

Nathalie ALBERTELLI, naturopathe, formée à Isupnat
naturopathedouai.fr
contact@naturopathedouai.fr

Partager cet article ?
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Consultez les prochaines dates de nos evènements

Allez plus, découvrez nos articles relatifs