Savoir dire merci en cultivant la gratitude

« Si vous avez une famille qui vous aime, quelques amis, de la nourriture sur votre table et un toit au-dessus de votre tête, c’est que vous êtes plus riche que vous ne le croyez »

Auteur inconnu

La gratitude est une pratique ancienne présente dans toutes les religions. C’est une capacité à reconnaître ce qu’il y a de bon autour de nous, ce qui nous fait du bien. C’est un mode de pensée que vous pouvez adopter au quotidien.

Lorsque vous décidez d’introduire plus de gratitude dans votre vie, vous aller à l’encontre de cet automatisme qui consiste à être focalisé sur tout ce que vous n’avez pas, ne fonctionne pas et ce que vous voudriez avoir. En effet, dans notre société, on parle très peu de ce qui va bien. Souvent, on repère surtout les défauts, les faiblesses, les imperfections. Quelque soit les problèmes que vous ayez, il n’y a pas que des situations dramatiques autour de vous.

Qu’est-ce que vous aimez dans votre vie ? En quoi avez-vous de la chance ? 

Repérez plusieurs choses ou situations pour lesquelles vous avez envie de dire merci. 

Exprimez ou listez les choses dont vous êtes reconnaissant. Comme par exemple : avoir des yeux, des oreilles, des mains, des vêtements, de la nourriture, de l’eau chaude, le fait de pouvoir voyager, d’être avec des gens que vous aimez, l’arrivée d’un bébé, un rayon de soleil, le fait d’être en bonne santé, d’avoir un conjoint, des enfants, des amis sur qui compter…

Vous pouvez même énumérer la liste des gens qui sont dans votre vie. Qui pourriez-vous remercier et pourquoi ? Si vous n’aviez pas rencontré cette personne, qu’est-ce qui ne vous serez jamais arrivé ?

Quand vous commencez à prendre conscience des bonnes choses qui vous entourent, et à les additionner, vous vous rendez compte que finalement, votre vie n’est pas si mal que ça.

La gratitude vous permet de prendre du recul, de vous recentrer et de réaliser la qualité de votre vie. 

Il y a des chercheurs, notamment le professeur Robert A.Emmons de l’Université de Californie, qui étudient les conséquences de la gratitude sur la santé. Il a pris trois groupes de personnes et a donné un cahier à chacun d’entre eux. Il a demandé :

  • Au 1er groupe, de noter les choses pour lesquelles ils avaient de la gratitude dans la semaine.
  • Au 2ème groupe, de noter ce qui n’allait pas et leurs problèmes dans leur vie.
  • Au 3ème groupe, de noter ce qu’ils voulaient, ce qui les affectaient, que ce soit agréable ou désagréable. 

Après quelques semaines, il a observé sur le 1er groupe une augmentation de 25% du bien-être. Les candidats étaient en meilleure forme, ils faisaient plus de sport et avaient moins de douleurs corporelles. 

Des études scientifiques montrent que les personnes qui éprouvent beaucoup plus de gratitude auront un détachement plus grand par rapport à tout ce qui est matériel. Parce que naturellement, quand on se sent plus riche à l’intérieur, on recherche moins à combler un vide avec l’extérieur. 

D’autres études médicales montrent l’intérêt d’introduire ce type d’exercice d’autant plus chez des patients qui traversent des moments difficiles ou qui sont dépressifs. Ce genre de question permet de créer de nouvelles connexions neurologiques et à nouveau de percevoir l’environnement qui est autour de soi. 

« Si nous ne sommes pas capables d’apprécier ce que nous avons maintenant, nous ne serons pas capables d’apprécier ce que nous aurons plus tard » Max Piccinini

Jessica MARTINEZ, Naturopathe, formée à ISUPNAT                    

acteurdevotresante.fr

acteurdevotresante@gmail.com

 

Partager cet article ?
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Consultez les prochaines dates de nos evènements

Allez plus, découvrez nos articles relatifs