Que veulent dire les naturopathes lorsqu’ils parlent d’acidité du terrain ?

On parle d’acidité du terrain ou d’acidose métabolique lorsque notre organisme présente un déséquilibre entre nos acides et nos bases c’est à dire à un excès d’acides qui migre et se cristallise dans les tissus conjonctifs et dans les milieux liquidiens des cellules.D’ou proviennent les acides ?

  • 1  – De l’acidité des aliments comme le citron ou les fraises…
  • 2 – Du métabolisme des aliments, autrement dit de la décomposition des aliments lors de la digestion et de l’assimilation
  • 3 – Du stock d’acides dans l’organisme

 

L’excès d’acides produit de l’acide urique provenant de la viande rouge, des céréales… de l’acide oxalique (épinard, rhubarbe, blettes) et de l’acide lactique qui est produit en excès lorsque l’action des mitochondries ne fonctionne pas correctement du à une insuffisance d’apport d’oxygène. L’alimentation industrielle, les sucres raffinés, les produits laitiers (fermentation d’où prolifération de la flore de fermentation), alcaloïdes (thé, café, chocolat, alcool…) sont aussi producteurs d’acidité et responsables du déséquilibre acido-basique.

Comment reconnaître une acidose ?

Des signes comme les douleurs articulaires à répétition, le saignement des gencives, les ongles striés, une grande et longue fatigue peuvent être des témoins d’une acidose ainsi que l’état des humeurs comme une transpiration, des larmes ou une salive « piquante », acide. Cette perturbation de l’équilibre peut avoir des répercussions au niveau buccal et de la vessie avec des cystites à répétition, des crises de goutte ou encore des calculs rénaux…

Le rôle du naturopathe

En cas d’acidose, le naturopathe devra basifier le terrain du client en proposant une alimentation riches en minéraux basiques, en végétaux et fruits à maturité et en limitant les  protéines animales et les produits laitiers. Il devra être particulièrement attentif à l’amélioration de la digestion, les mauvaises digestions étant la source principale de l’acidification du terrain. Il conseillera aussi de gérer le stress et l’état émotionnel qui est à l’origine du déséquilibre de la flore intestinale par des exercices physiques et de respiration car une bonne ventilation apporte de l’oxygène en quantité nécessaire au bon fonctionnement des mitochondries ; et pour finir il abordera la question du sommeil qui doit être récupérateur et permettre à l’organisme de se régénérer durant la nuit.

Anne Guillaumeau

Naturopathe formée à ISUPNAT

Certifiée FENA / OMNES

Tél. : 07 66 78 37 27

lanaturoparis.com

lanaturoparis@gmail.com

 

Partager cet article :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Partager sur twitter
Twitter

La Covid-19, agir avant de subir

Malgré tous les morts, la Covid-19 peut être un signal positif pour l’humanité. Il ne s’agit pas d’inventer un monde sans humain, mais d’imaginer tout

Lire plus »

Quel pain mangez-vous ?

Incontournable de nos repas, le pain était autrefois confectionné avec de la farine complète et du levain. Aujourd’hui le pain blanc s’est imposé, mais est-il

Lire plus »

Vive les vacances !

Déconfinement rime avec envie de s’aérer, de se ressourcer… Mais quelle destination choisir ? Optez pour la MER si vous êtes stressé ou avez besoin de

Lire plus »

Comment bien profiter du soleil ?

Avec l’arrivée de l’été, reviennent les mises en garde contre les expositions au soleil : pas question de sortir sans crème solaire, chapeau, lunettes, sauf à

Lire plus »

Souriez !!!

Le Larousse donne la définition de sourire : Témoigner à quelqu’un de la sympathie, de l’affection, de la gentillesse. Communication non verbale, sourire facilite les relations

Lire plus »
#covid19
ISUPNAT s'est adaptée à la situation présente en assurant toutes ses formations, ses présentations de cursus et conférences, à distance dans de bonnes conditions grâce à la technologie Zoom.

Partager cet article ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter