Optimisez votre apport en oxygène pour faire le plein d’énergie

Prenez-vous le temps de respirer et de bien vous oxygéner ?

Si ce n’est pas le cas, reprenez vite le contrôle de votre respiration !

L’objectif étant de toujours aller plus vite, nous avons rarement une respiration naturelle, ample et fluide. La plupart des gens ne savent pas respirer, respirent de façon superficielle et par conséquent ne s’oxygènent pas correctement.

Pourtant, la vie passe par nos poumons et l’air que nous respirons est notre premier aliment : “ S’il est possible de rester plusieurs jours sans manger ni boire, on ne peut rester que quelques minutes sans respirer  “.

Quand vous respirez correctement, une quantité suffisante d’oxygène est utilisée par vos cellules qui en ont besoin pour fabriquer de l’ATP et vous permettre de faire le plein d’énergie  !

Si vous ne respirez pas correctement, l’oxygénation est diminuée, vos cellules ne produisent pas suffisament d’ATP et vous n’aurez pas le même niveau d’énergie. Vous aurez beau prendre tous les sucre, café ou vitamine que vous voudrez, si vos cellules restent privées d’oxygène, vous serez toujours fatigués.

Il existe des méthodes oxygénantes pour muscler votre diaphragme, donner de la souplesse à votre cage thoracique et évacuer toutes vos tensions musculaires et mentales.

La respiration inconsciente ne dépend pas de votre volonté, elle est automatique lors de la pratique d’un sport (course, vélo, gymnastique).

La respiration volontaire bénéficie d’une volonté de votre part où l’air entre par une respiration consciente (yoga, sophrologie, méditation).

En journée, vous pouvez enrichir l’air que vous respirez en prenant un bain d’air pur à l’extérieur et à la lumière du jour.

Au coucher, si votre chambre est petite, mal aérée, que vous dormez à plusieurs, vous allez épuiser le stock d’oxygène de votre chambre, l’air que vous respirez sera saturé en CO2 et cela aura un impact sur votre humeur matinale !

Maintenant, admettons que votre cage thoracique ne bouge pas et que vous soyez constamment enfermé dans votre bureau, pour éviter que vos poumons ne s’atrophient, il va falloir vous forcer un peu ! Après plusieurs grandes inspirations, on peut avoir la tête qui tourne, ce peut être douloureux tout comme l’effort que l’on fourni lors d’un footing de 10min quand on a perdu l’habitude… Alors allez-y, ne vous dégonflez pas et gonflez vos poumons !

Jessica MARTINEZ, Naturopathe, formée à ISUPNAT

acteurdevotresante@gmail.com

acteurdevotresante.fr

 illustration : Aleuti 

L’inflammation : le mal du siècle !

Et si toutes les maladies dites de civilisation (pathologies cardio-vasculaires, diabète, obésité, dépression, cancer, maladies neurodégénératives, maladies auto-immunes) avaient une origine commune, l’inflammation ? C’est

Lire la suite »

Le thym aux 1000 facettes

Le Thym est une plante aux mille vertus. Petite par sa taille, discrète par sa couleur et couramment utilisée en cuisine, elle est très appréciée

Lire la suite »
Partager cet article :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Partager sur twitter
Twitter

Partager cet article ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter