Ne pas se prendre trop la tête…

Avec ces deux premières semaines de confinement, après le télétravail, les lessives, les courses, la cuisine, les devoirs et tout ce que nous nous imposons… Vite ! Se poser, ralentir, souffler, se retrouver…!

Mais comment faire quand mes pensées s’emballent dans ma tête ? Quand elle (ma tête) liste ce que je n’ai pas encore fait, ce que j’ai oublié de faire, ce que j’ai à faire la semaine suivante, quand cette grosse réunion prévue lundi se rappelle à moi, ou ce rendez-vous avec la maîtresse…

Grande solution, faire une activité physique : à coup sûr, cela coupe toutes les pensées parasites et me ramène à mon corps. (De plus, si je sue, cela me permettra également d’éliminer toxiques et toxines logés dans mon organisme !)

Si je fais cette activité dehors, je profiterai du contact direct avec les éléments vitaux ; cela videra mes tensions, nous ramène à nous, à nos sensations, et permet d’être ici et maintenant.

Parce que là est la question, comment être dans le présent, et pas dans le passé, ni dans le futur ? Prendre le recul nécessaire pour ne pas regretter ou appréhender.

Rencontrer nos amis, passer du temps avec eux est difficile en ce moment, eu égard au confinement, mais nous pouvons passer de bons moments en famille, ressortir un jeu de société, regarder de vieux albums photos, essayer une nouvelle recette, ou faire toute autre activité que nous aimons. Toutes ces occupations, faites en conscience nous permettrons également de couper notre mental, et le flot incessant des pensées, et de revenir au présent.

Nous pouvons également passer du temps avec nous-même, en nous recentrant, nous ancrant en nous, ce qui est possible grâce à la respiration consciente, la méditation ou la relaxation.

Prendre le temps de ressentir ses émotions, afin qu’elles ne nous polluent pas, les regarder avec recul, comme si elles ne nous appartenaient pas, est assez efficace, même si cela demande un effort au départ.

Technique intéressante, le yoga à lui seul de prendre un temps pour soi pour respirer et faire du sport, et même méditer !

On peut aussi allumer un feu dans la cheminée, se lover sur le canapé, et se plonger dans un nouveau livre, celui qu’on voulait lire depuis longtemps !

Ce temps de pause et de retour à soi, quel qu’il soit, permettra d’aborder la nouvelle semaine avec plus d’énergie, plus de recul, et sera à coup sûr plus agréable !

Odile Baye, Naturopathe formée à ISUPNAT

odile.naturopathe@gmail.com

odile-baye-naturopathe.fr/

Partager cet article ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter