N’ayez plus peur de transpirer !

« Est-ce que vous transpirez bien ? » Drôle de question que posent les naturopathes à leurs clients, souvent embarrassés pour répondre : « Euh, je ne sais pas, je crois que oui … »

Il est vrai qu’en général on ne remarque sa transpiration que lorsqu’elle est gênante ou inopportune, rarement pour s’en réjouir et s’en féliciter.

Mais pourquoi donc un tel intérêt des naturopathes ? Si la transpiration est le moyen de réguler la température du corps – en s’évaporant, elle refroidit l’organisme – ce qui intéresse surtout le naturopathe c’est son rôle dans la détoxification. La sueur est en effet composée des mêmes éléments que l’urine (mais en étant plus diluée) : eau, sels minéraux, déchets métaboliques (ammoniac, urée, acide urique), acide lactique. Qui transpire bien, élimine bien ! Par ailleurs, activer l’évacuation par la peau permet d’alléger le travail des reins et de les mettre un peu au repos. Chacun a déjà fait l’expérience de moindres envies d’uriner en cas de forte transpiration.

Alors pour répondre à la question, sachez que le naturopathe considère que l’on transpire bien quand de grosses gouttes coulent sur tout le corps, y compris les bras et les jambes, en cas de forte chaleur ou d’exercice physique intense.

Vous ne transpirez pas assez ? Il faudra passer par des séances de sauna (dans les règles de l’art : sauna sec à 90°) ou, si vous ne transpirez pas du tout, commencer par des enveloppements aux huiles essentielles pour rééduquer vos glandes sudoripares.  Vous éviterez ainsi que les déchets de votre corps cherchent d’autres issues et surchargent vos reins, ou se déposent sur vos articulations ou dans vos tissus, occasionnant par exemple rhumatismes, arthrose ou calculs rénaux…

Alors n’ayez plus peur de transpirer ! Une bonne transpiration est un gage de santé et de belle peau !

Lucile Chevallard – Naturopathe, formée à ISUPNAT – février 2020

lucile.chevallard@gmail.com

N’ayez plus peur de transpirer !

« Est-ce que vous transpirez bien ? » Drôle de question que posent les naturopathes à leurs clients, souvent embarrassés pour répondre : « Euh, je ne sais pas, je crois

Lire plus »

Partager cet article ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter