Les légumes lactofermentés une autre façon de consommer des légumes !

Les jardiniers se demandent parfois ce qu’ils peuvent faire de leur production excédentaire et comment profiter plus longtemps de leurs légumes tout au long de l’année. Une personne m’a récemment posé la question et je lui ai répondu : « fais de la lactofermentation ! »                                                                                               

Bien sûr, si comme moi vous ne pratiquez pas le jardinage, vous pouvez également le faire avec les légumes du marché.                                                      

Quel est le  principe de la lactofermentation ?

La lactofermentation est une technique ancestrale de conservation qui n’utilise ni lait ni lactose. Une fleur lactique se développe au cours du processus de fermentation. Les sucres des légumes vont alors être consommés par des bactéries lactiques qui sont présentes à la surface des végétaux.

On va mettre des légumes avec du sel, les bactéries lactiques vont alors se développer pour empêcher les mauvaises bactéries de proliférer et ce sont ces bactéries lactiques qui vont permettre de conserver les légumes. 

Il n’y a pas de cuisson des légumes, pas de pasteurisation. 

Le sel aide au démarrage de la fermentation en favorisant le développement des bonnes bactéries et contribue à conserver la texture des légumes.      

Voici les éléments nécessaires : Des légumes, du sel, des bocaux en verre. Et c’est tout …

Les légumes vont être nettoyés puis détaillés en petits morceaux. Ils seront ensuite mélangés à du sel et il faudra les laisser reposer 15 minutes. Les mélanger à nouveau puis les presser pour faire sortir le jus et enfin les tasser. 

Ne reste plus qu’à fermer les bocaux de façon hermétique et laisser les légumes fermenter 1 semaine à l’abri de la lumière ! Ils pourront ensuite être conservés pendant 1 an et vous pourrez les consommer toute l’année .

Mais, me diriez vous, pourquoi introduire des aliments lactofermentés dans notre alimentation ? 

Les légumes lacto-fermentés , une multitude de bienfaits pour l’organisme

Ce processus permet de rendre les légumes plus digestes, de garder les vitamines et développer les probiotiques- qui sont les bactéries positives pour nos intestins. L’intestin  étant le siège de notre immunité, cela contribue à conserver une bonne flore lactique, source de la santé. Ces bonnes bactéries vont synthétiser de nouvelles vitamines et enzymes. Elles seront très utiles lors de la prise d’antibiotiques qui détruisent la flore afin de prévenir les problèmes digestifs.

La lacto-fermentation va enrichir nos organismes en enzymes, vitamines A, B, C, K ainsi qu’en potassium, calcium, magnésium, tout en améliorant la biodisponibilité de certains minéraux comme le fer. 

Une petite portion accompagnée de crudités en entrée, un délice pour les papilles et plein de bienfaits pour notre organisme !      

       

Dominique Lefebvre, Naturopathe formée à ISUPNAT

domlefebvre@free.fr

Partager cet article ?
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Consultez les prochaines dates de nos evènements

Allez plus, découvrez nos articles relatifs