La musique, précieux allié bien-être et vitalité

L’incidence de la musique sur le comportement et le corps intéresse les êtres humains depuis l’aube des temps.

Dans de très nombreuses cultures traditionnelles les vibrations produites par les instruments, à la manière du tambour chez les chamanes mongoles, occupent une place centrale dans le processus d’accompagnement. Ainsi, entre autres exemples, les anciens hébreux utilisaient la musique dans l’optique de soulager les esprits tourmentés.

Bien sûr, certaines personnes s’avèrent plus réceptives à la musique que d’autres. Une étude a même révélé que 5 % des individus resteraient totalement insensibles à la musique et ne prendraient nul plaisir à en écouter.

Mais la réceptivité sensorielle de la plupart d’entre nous permet d’utiliser la musique à des fins d’auto guérison.

Nous constatons facilement qu’écouter, chanter, jouer de la musique a une incidence sur notre humeur, sur nos émotions ! En effet, la musique atteint les hommes au cœur d’eux-mêmes en leur permettant d’extérioriser leurs peines et d’exprimer leurs émotions.

Les bienfaits de la musique s’expliquent scientifiquement car celle-ci agit sur le cerveau en libérant de la dopamine, neurotransmetteur qui nous rend heureux, ainsi qu’en réduisant le taux de cortisol- l’hormone du stress.

Le simple fait d’écouter une chanson favorise notre bonne humeur. Qu’attendez-vous pour en profiter plus largement ?

Non seulement la musique nous fait du bien mais elle agit aussi sur notre santé. Des études ont montré que l’écoute de la musique a un effet non négligeable sur l’augmentation des anticorps et des cellules qui renforcent notre immunité.

Elle permet de se libérer des inquiétudes chroniques, de la tristesse, de la peur comme de la colère. En musicothérapie, Il a aussi été montré qu’elle peut avoir un effet anti-douleur. Naturellement, chacun choisira la musique selon ses goûts et humeurs du moment.

Qu’en est-il de la musique associée à la danse ?

La danse réveille le corps, l’esprit et nous permet de lâcher prise. Les mouvements dansés peuvent aussi bien nous dynamiser que nous calmer. Alors, n’hésitez surtout pas à associer musique et danse de façon à amplifier les bienfaits de ces deux activités.                                                                                     

Enfin, qu’en est-il du chant associé à la musique ?

Le chant fait également baisser le cortisol. De plus, il permet une certaine amélioration de la posture du chanteur grâce au travail d’ancrage au sol durant les prestations. Seules les zones du corps dégageant du son doivent être actives , de quoi soulager ses lombaires. Et puis, chanter permet de travailler sa mémoire en mémorisant les textes des chansons.

N’hésitons donc pas à profiter des bienfaits de la musique au quotidien !

Dominique Lefebvre, Naturopathe formée à ISUPNAT                                                                                                                     

domlefebvre@free.fr                            

Partager cet article ?
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Consultez les prochaines dates de nos evènements

Allez plus, découvrez nos articles relatifs