Fêtes de fin d’année : protégez votre foie…

Situé dans la partie supérieure droite de l’abdomen, le foie pèse en moyenne 1,5kg et joue un rôle important dans le bon fonctionnement de l’organisme. Véritable centrale d’épuration, il filtre et nettoie le sang (bactéries, alcool, hormones, toxines…). Il intervient également dans la digestion, la synthèse et le stockage de certaines vitamines, la fabrication du cholestérol et bien d’autres fonctions encore…

Il est malheureusement souvent malmené par une alimentation trop riche en sucre, en produits transformés, en céréales raffinées ou par une consommation excessive d’alcool ou de sodas. Certains signes peuvent être synonymes d’un foie fatigué : réveils nocturnes vers 3h du matin, cernes, jaunissement de la peau, démangeaisons, langue chargée, difficultés à digérer…

Avec les fêtes qui approchent, il va être mis à rude épreuve. Anticipez pour ne pas le surcharger : repas légers (légumes, viandes blanches…), cure de radis noir et artichaut, hydratation, exercices physiques…

Le jour J, évitez la surconsommation d’alcool. Optez pour des vins biologiques sans sulfites, de préférence rouges. Hydratez vous correctement (l’alcool engendre une déshydratation). Du psyllium pris avant le repas aidera à protéger les muqueuses de l’estomac et limitera les effets nocifs de l’alcool grâce à sa capacité d’absorption. Mangez lentement, prenez le temps de mâcher pour améliorer le processus digestif (la digestion commence dès la bouche avec la mastication et l’action de la salive). Et n’oubliez pas la balade digestive après le repas…

Après cette parenthèse annuelle, revenez à une alimentation légère et saine. Privilégiez légumes et fruits, supprimez les produits transformés, réduisez sucres et graisses, hydratez-vous correctement pour éliminer les déchets. Ajoutez exercices physiques, bouillotte chaude, quelques plantes amies du foie telles que radis noir, chardon marie, romarin, artichaut… 

De quoi faire oublier à votre foie cette période compliquée. Prenez de nouvelles habitudes : protégez-le au quotidien, adoptez quelques réflexes naturopathiques : prévention, hygiène de vie saine, drainage… 

Nathalie ALBERTELLI, naturopathe, formée à ISUPNAT
naturopathedouai.fr

contact@naturopathedouai.fr

Le BA-BA pour bien respirer

Apprenons des nourrissons et de leur respiration ventrale. En pratiquant la respiration abdominale, l’amplitude respiratoire augmente de 70% d’air contre 30% en respiration thoracique. Cette

Lire la suite »

Respirez la vie à pleins poumons

Action innée et instantanée dès la naissance. Du latin respirare : Amener l’air dans les poumons, assimiler l’oxygène (O2) et rejeter du gaz carbonique (CO2). Commençons par

Lire la suite »

Partager cet article ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter