Comment mieux dormir grâce à la naturopathie ?

Un sommeil de qualité est indispensable pour rester en bonne santé : il permet au corps de récupérer et de se regénérer, de prévenir certains troubles et joue un rôle essentiel dans l’équilibre psycho-émotionnel. Alors que 36% des Français déclarent souffrir d’au moins un trouble du sommeil tels que l’insomnie ou les apnées (Institut National du Sommeil et de la Vigilance, 2016), il existe des solutions naturelles pour mieux dormir grâce à la naturopathie.

Le sommeil correspond à une baisse de l’état de conscience qui sépare deux périodes d’éveil. Il est caractérisé par une perte de la vigilance, une diminution du tonus musculaire et une conservation partielle de la perception sensitive. Schématiquement, le sommeil correspond à une succession de 3 à 6 cycles successifs, de 60 à 120 minutes chacun. Un cycle est lui-même constitué d’une alternance de sommeil lent et de sommeil paradoxal.

Le sommeil a des impacts positifs sur la santé. Il participe au bon fonctionnement du système nerveux (mémoire, gestion du stress), du système musculaire (récupération…) et du système immunitaire. Les indicateurs d’un bon sommeil sont un endormissement rapide et serein, l’absence de réveils nocturnes / insomnies / cauchemars / rêves agités et la sensation d’avoir rechargé ses batteries au réveil.

Les troubles du sommeil se caractérisent par une perturbation de la qualité, de la quantité ou du déroulement du sommeil. Les troubles les plus fréquents sont l’insomnie occasionnelle ou transitoire, l’insomnie chronique, l’apnée du sommeil, les terreurs nocturnes etc. Ils entraînent généralement des répercussions négatives sur l’humeur et la santé : un manque de concentration, une baisse de moral, un stress élevé, un déséquilibre hormonal etc.

Il existe des solutions naturelles à mettre en place pour préserver ou retrouver un sommeil de qualité, grâce à la naturopathie :

  • Créer un environnement propice au sommeil: prendre un bain chaud ou faire des étirements avant de dormir, éviter les écrans avant de dormir, favoriser la lecture ou l’écoute d’une musique relaxante, maintenir une température entre 18 et 20 degrés Celsius dans la chambre, réduire le bruit et la lumière, créer une ambiance apaisante (couleurs apaisantes, lumières tamisées, décoration minimaliste), spray aux huiles essentielles sur l’oreiller, respecter un horaire de sommeil régulier.
  • Améliorer sa gestion du stress: éviter les boissons excitantes (alcool, café, thé), pratiquer une activité physique adaptée, s’oxygéner à l’extérieur dans la journée (30 minutes de marche par jour), faire de la cohérence cardiaque (méthode du 3-6-5 : 3 fois par jour, 6 respirations par minute, durant 5 minutes), pratiquer des exercices de relaxation (méditation guidée, yoga…), faire une sieste (maximum 20 minutes pour ne pas rentrer en sommeil profond).
  • Améliorer sa santé intestinale : adopter une alimentation équilibrée, alléger le repas du soir pour éviter une digestion difficile, consommer des aliments riches en tryptophane (banane, ananas, laitue, mâche, dinde etc) qui permettent la synthèse de la sérotonine (impliquée dans la régulation de l’humeur et la réduction de l’anxiété), consommer des aliments riches en vitamine B (céréales complètes, légumineuses, noix etc), en magnésium et en oméga 3 (poissons gras, crustacés, fruits secs).
  • Consommer des plantes favorisant l’endormissement : consommer des plantes qui diminuent le stress (en tisane ou en complément alimentaire) telles que l’aubépine, la valériane, la passiflore ou le tilleul ; utiliser la gemmothérapie, par exemple le bourgeon de figuier, d’aubépine ou de tilleul.

 

Au-delà de ces conseils généraux, l’accompagnement individuel par un naturopathe vous permettra de travailler sur les causes profondes (physiques, mentales et / ou émotionnelles) de vos troubles du sommeil, en fonction de votre tempérament, rythme de vie etc.

 

par

Camille Daures, naturopathe formée à ISUPNAT

Partager cet article ?
Consultez les prochaines dates de nos evènements

Allez plus, découvrez nos articles relatifs